La reconnaissance faciale, de plus en plus précise, inquiète la population

la-reconnaissance-faciale-de-plus-en-plus-precise-inquiete-la-population.jpg

De nombreuses organisations localisées aux Etats-Unis et œuvrant dans la défense des libertés civile ont affirmé leur crainte face à l’usage de la reconnaissance faciale par les forces de l’ordre et les nombreuses agences gouvernementales.  Pour ces organisations, la mise en place de cette technologie de reconnaissance faciale est la mise à mort de l’anonymat en public. 

L’intelligence artificielle, de plus en plus utilisée

reconnaissance-faciale.jpg

D’après ces organisations et une étude effectuée par une université réputée de Georgetown, la plupart des américains ayant plus de 18 ans ont déjà subi une opération de reconnaissance faciale menée par le gouvernement américain à travers les autorités locales. Cette technologie utilise un logiciel spécial qui ne reconnait pas un individu comme le commun des mortels. Ce logiciel utilise en effet une approche plus avancée et plus technique. Autrement dit, il considère des points de repères biométriques comme la distance entre les deux yeux ou la forme des oreilles d’une personne. C’est à partir de différentes données qu’il analyse que ce programme de reconnaissance faciale se développe grâce à l’intelligence artificielle. Il faut tout de même préciser que la reconnaissance faciale est de plus en plus recourue au quotidien puisque des ordinateurs ou des Smartphones sont dotés de cette nouvelle technologie. 

Une technologie a double tranchant

technologie.jpg

La reconnaissance faciale est d’une grande utilité pour identifier une personne dangereuse comme les terroristes ou les délinquants sexuels. La reconnaissance faciale a aussi son côté négatif puisque n’importe qui donc identifier un individu dans les rues ou dans sa maison malgré que ce soit la vie privée de tout individu qui est mis en danger. Malgré tout, à partir d’une reconnaissance faciale, il est possible de rassembler des informations détaillées à partir d’une base de données et de régler de nombreuses affaire.